Jean Chalmandrier, reporter pour Musiques en Live a interviewé la chanteuse de Jazz (mais aussi de Blues et de Soul) Robin Mckelle lors de son passage en mars dernier à Bordeaux.

Bonjour Robin, tout d’abord un grand merci, pour l’excellent concert que vous nous avez offert le 18 mars à la salle du Vigean d’Eysines. Pour les fans de Jazz et Soul qui représentent 80% sur 1200 des adhérents de MeL (et pour les autres !) vous est-il possible de répondre à ces quelques questions :

Pouvez-vous vous présenter et dire quelles ont été vos influences musicales ?

My first influence was my mother, who is a singer. She surrounded me with music and lots of encouragement. Aretha Franklin, Gladys Knight, Janis Joplin, Etta James, Donny Hathaway, Stevie Wonder, and of course Ella and Sarah, to name a few.

Ma première influence a été ma mère, qui était chanteuse. Elle m’a imprégné de musique et d’encouragements. Aretha Franklin, Gladys Knight, Janis Joplin, Etta James, Donny Hathaway, Stevie Wonder, et bien sur Ella et Sarah, pour ne nommer que certaines d’entre elles…

Je vous ai connue avec des Big Band Jazz, puis des formations plus réduites toujours en jazz et maintenant de la soul avec The Flytones. Pouvez-vous expliquer ces changements ? Personnellement toutes vos formules me plaisent !

Merci Jean
Soul and R&B are the music that I grew up listening to. TO me, this feels more like a return to soul rather than a change in direction. The reason I chose to do a big band album of well-known jazz standards (INTRODUCING) for my first album was because I had just been a winner in the Theolonius Monk Jazz Vocal Competition. I began doing performances as a soloist with well-known pops orchestras like the Boston Pops. Conductor, Jeff Tyzik, began to mentor me and as a result I made this album to connect more into that world. The intention was never to release it on a label and I was unprepared for the success that came along after it. I was afraid of being pigeon holed and as a result, my manager and I came up with a long-term plan of how I could slowly take my audience on a journey from “jazz to soul”. It has allowed them to discover me as an artist and I’ve been able to grow because of it.

La Soul et le R&B sont les musiques avec les lesquelles j’ai grandi. En ce qui me concerne, je considère cela plus comme un retour à la soul musique de mes débuts plus qu’un changement de direction. La raison pour laquelle j’ai fait ce premier album de standards en big-band, c’est par ce que j’ai été une des gagnantes de la compétition vocale de l’institut Thelonious Monk. J’ai commence par faire des concerts en temps que soliste d’orchestre « pops » dont le Boston Pops, sous la direction de Jeff Tysik, et celui-ci m’a poussé à faire cet album qui me rapprochait de ce genre de musique.
Le but n’a jamais été de le sortir sur un label mais plutôt destiné à de la promo pour trouver des concerts. Je n’étais pas préparée au succès qui a suivi.
J’avais peur d’être cataloguée en temps que chanteuse de jazz et donc nous avons décidé (avec mon manager) d’établir un plan à long terme pour amener doucement mon public existant dans un voyage commun allant du « jazz à la soul ». Cela a permis aux gens de me découvrir en tant qu’artiste et cela m’a permis de grandir en tant que tel également.

ROBIN-MCKELLE

Pourquoi n’aviez vous pas la section de cuivres sur votre dernière tournée ? Question de budget ?

Unfortunatley yes, sometimes it’s about the budget. These days it’s tough to keep a band on tour and when you add a few extra people it can get really expensvive. In the last 2 months, my band has flown to and from the US 4 times. That’s 8 round trip tickets NY to Paris. It gets very expensive as you may imagine !

Malheureusement oui, il y a certaines tournées où le budget prévaut. C’est très difficile de garder un orchestre tout le temps et même quelques personnes en plus engendrent des coûts importants. Depuis 2 mois, l’orchestre a fait 4 allers/retours aux USA. Cela représente 8 vols transatlantiques. C’est très cher !

Avec des musiciens venant des quatre coins des Etats Unis, je suppose que ce n’est pas simple de se retrouver pour des répétitions ? Alors comment faites-vous ?

Most of the band lives in NY now so it’s just a quest ion of finding a time when everyone is there at the same time. We do a lot of preperartion and usually before we do a brand new show we have a few days of rehearsal before going out on the road. I like to change things ups somwtimes so occasionally we will add a tune while on tour and in that case we work it out at soundcheck.

La plupart de l’orchestre habite à NYC aujourd’hui donc le problème principal est de trouver un moment où tout le monde soit disponible. Nous préparons beaucoup les concerts et quand nous montons une nouvelle tournée, il y a des jours précis de répétitions avant de partir ! J’aime changer les choses donc nous changeons et rajoutons des chansons par-ci par là en tournée. Dans ce cas là, nous les répétons lors de la balance.

Après cette tournée en Europe, quel est votre programme ? Repos ? Enregistrement d’un nouveau disque ? Tournées ?

I do have a few shows this summer and i’ll be in Marciac, so I hope you can make it ?) but in the meantime I am home relaxing a bit and writing for my new album. I start recording in April so I’ll be in the studio most of April and May.

J’ai quelques concerts cet été en Europe, je serai entre autres à Marciac cet été donc j’espère tous vous y voir ! Avant cela, je vais me relaxer à la maison tranquille et écrire pour mon nouvel album. Je commence à enregistrer mi avril et je serai en enregistrement au studio la grande majorité du mois de mai aussi.

Bonne fin de séjour en France où il nous sera toujours agréable de vous y retrouver

Merci Jean…. ET les photos…. Les deux avec le vin ! he he

ROBIN-MCKELLE-JEAN-CHALMANDRIER-MUSIQUES-EN-LIVE

Ses prochaines dates de concerts :

• Le 12 août 2015 : Festival Jazz in Marciac (Marciac, 32)
• Le 15 août 2015 : Festival Jazz Middelheim (Anvers, Belgique)